DERNIERS ARTICLES

  • Critique : Gotham saison 4, l’excuse DC

    Pas vraiment convaincu par la saison 1 mais assez largement séduit par la saison 2, j’ai continué de suivre la série Gotham de la Fox qui semble balbutier dans son concept de nous projeter dans une Gotham corrompue sans Batman. Si Jerome était l’élément le plus marquant de la saison 2, la saison 3 semblait...

    mai 25, 2018
  • Critique : Deadpool 2, oui bon bah c’est un 2

    Plus long, plus d’argent, plus d’action, plus de blagues, plus de X-Men (pardon X-People, ne soyons pas sexistes), Deadpool 2 est en tout point un 2. Ceux qui le qualifient de meilleur que le premier doivent, en mon sens, avoir apprécié le premier qui répétait sans cesse les mêmes blagues. Alors que je me serais...

    mai 21, 2018
  • Critique : Arrow S6, l’espoir était “presque” vain

    Alerte : si vous craignez les spoils évitez cette article. Je considère cette série suffisamment insignifiante pour me permettre de révéler des éléments de l’intrigue. Si vous lisez cet article comme guide de visionnage après avoir été découragée par la série, j’ai besoin de parler de ces éléments. L’année dernière je m’étais surpris a avoir...

    mai 20, 2018
  • Test : Octopath Traveler Demo, la 8éme merveille du JRPG?

    Square Enix est probablement l’une des entités la plus influente dans l’univers du JRPG. Que ça soit avec Final Fantasy 4 qui a codifié le genre avec des règles de base toujours en vigueur, ou bien plus récemment Bravely Default qui a redonné un boost à une popularité qui s’essoufflait en Occident, l’entreprise japonaise est...

    mai 10, 2018
  • Test: Xenoblade Chronicles 2, un sequel avec des airs de prequel

    Xenoblade Chronicles fût l’une des bonnes surprises de la Wii: annoncé lors de l’E3 2009 pour une sortie la même année, il s’est vite distingué des autres JRPGs et a rapidement trouvé sa place dans le panthéon du genre. On se rappelle encore de l’open-world immense aux décors à couper le souffle, de la fluidité...

    avril 30, 2018

EVENEMENTS

HAUT