Deus Ex GO surfe sur le succès de Hitman Go et Lara Croft GO. Ces jeux iOS et Android à 5€ auront le mérite de ne pas être des parodies de jeux AAA adaptés au smartphone mais de petits jeux sympathiques qui comprennent bien le support utilisé à savoir, pour la majorité des utilisateurs, un petit écran tactile, avec un hardware très inégal donc un software mal optimisé.test-deusex-go-coingaming-1

Si Hitman reprenait les codes d’un jeu de plateau et Lara Croft celui d’un jeu d’aventure, Deus Ex reste fidèle à son support d’origine en proposant une expérience munies des codes du jeu d’infiltration (un peu comme le faisait Hitman mais avec des animations réalistes) tout en restant dans une optique de puzzle-game au tour par tour. C’est élément permet notamment de ne pas handicaper le joueur munit d’un appareil peu performant.

 

test-deusex-go-coingaming-2Deus Ex Go reprend donc le style visuel de la licence avec des formes triangulaires un peu partout, des gardes augmentés et des mécanismes à activer. Chaque salle est un vrai puzzle avec un nombre maximum de coups à effectuer pour obtenir un score parfait. Le concept est vraiment intéressant car il cumule les habitudes de l’infiltration avec des gardes qui ont des patterns précis et différents types de sécurité : robots, tourelles, gardes qui se déplacent ou pivotent et on apprend rapidement à jouer avec cette IA très réduites dans une salle où nos possibilités sont très limitées. Aucune liberté donc, seulement un challenge constant qui apporte la satisfaction lorsqu’on atteint le point d’arrivée. Toutefois rien de marquant concernant les extras : aucun voice acting, une musique d’ambiance correcte (sans plus) , on pourra seulement se ravir des animations des personnages et des visuels simples mais plutôt sympathiques.

test-deusex-go-coingaming-3

Les salles se complexifient : plateformes à activer : des gardes ou des robots qui peuvent la désactiver, ou doivent briser une connexion pour vous permettre d’avancer, s’arranger pour qu’un ennemi soit entre vous et la tourelle pour que cette dernière ne vous tue pas. Il faudra parfois garder les robots en vie car ils font parti de la solution, ou correctement utiliser le power-up qui a plusieurs effets : piratage à distance, invisibilité, neutralisation distante. Autant le jeu ne propose que très peu d’éléments, autant j’y ai trouvé un vrai talent de la part des level designer pour exploiter tous ses éléments au maximum pour surprendre le joueur à chaque niveau avec une nouvelle astuce. Aussi court le jeu soit-il, il n’est donc pas toujours facile et sa cinquantaine de niveaux pourront prendre plus d’une semaine à être complétés si vous êtes un joueur très occasionnel comme moi.

Enfin, pour prolonger l’expérience, le jeu est mis à jour toutes les semaines avec 5 niveaux hebdomadaires disponibles au fur et à mesure des jours de la semaine. Parfois bien compliqué, c’est une bonne idée des développeurs pour ne pas donner la sensation d’un jeu trop rapide à terminer.

Question technique, le jeu ne m’a pas choqué avec des temps de chargements très courts en revanche il m’a semblé parfois à la limite de ramer et a fait pas mal chauffer mon One Plus X, tant que ça n’explose pas, ça va #Note7.

deus-ex-go-test-coingaming

Pour 5€, le contenu est plutôt honnête, sans être spécialement unique et ne cassant pas 3 pattes à un canard, et j’avoue que sans les fameux 5 Praxis déblocables dans Mankind Divided en liant le jeu avec votre compte Square Enix, je ne me serais sans doutes pas attardé sur ce titre, dont la très maigre histoire ne vient rien apporter de concret à l’univers Deus Ex. Le jeu est à la hauteur de son ambition, c’est à dire un rapide jeu mobile.