Un des pionniers du cyberpunk signé Ridley Scott et inspiré du roman de Philip K Dick, Blade Runner est aujourd’hui jugé comme un chef d’œuvre par nos contemporains. Titre qu’on ne lui a pas reconnu à l’époque en raison de son genre incompris dans un ton trompé par la publicité de l’époque qui laissait penser à un film d’action au lieu du polar qu’il est réellement. Je suis du coup très heureux de trouver le québecois Denis Villeneuve aux commandes de la suite : il a en effet, par le passé, réussit à imposer sa volonté créative face aux producteurs notamment lors de la réalisation de Sicario en insistant sur son protagoniste féminin, et récemment pour Arrival en proposant un film très épurée de toute scène d’action malgré des visuels impressionnants. De plus avec Jake Gyllenhaal, Emily Blunt, Amy Adams et maintenant Ryan Gosling, j’ai l’impression qu’il arrive toujours à trouver les bons acteurs pour les bons rôles au bon moment. Avec Sony, Colombia, Warner Bros. et Ridley Scott à la production, on est en droit d’avoir peur (perso j’ai bcp de mal avec les dernières productions de Scott et on sait à quel point Warner peut ruiner un univers) mais on ne pouvait trouver plus judicieux comme réalisateur que Villeneuve à la vue de sa filmographie.

Ça sort le 6 Octobre 2017 et on a vraiment hâte de voir le résultat dont certains plans permettent déjà de confirmer une ancienne rumeur mentionnant la planète Mars comme cadre. On retrouve Rick Deckard toujours joué par Harrison Ford ainsi qu’un nouveau personnage interprété par Ryan Gosling.