Sorti de nulle part et créant un buzz assez important, le film de Jordan Peele : Get Out débarque avec un budget ridicule de 4,7 Millions $.

On aura des acteurs inconnus au bataillon pourtant tous très talentueux. Le film se présente alors comme un thriller dans lequel le héro afro-américain accompagne sa copine blanche pour un week-end chez ses parents dans une maisons isolée du milieu bourgeois. Le film s’approprie les codes du cinéma d’horreur notamment avec les plans de la maison sur une musique inquiétante, l’explication par les différents protagonistes de la situation, l’appréhension du héro à ce week-end en famille en raison de sa couleur de peau, des jump-scares préventifs et des signes avant-coureurs : des personnages au comportement étrange qui montrent que tout ne tourne pas rond.

La réalisation m’a pas mal bluffée dans la première partie du film, pas moyen de décrocher de cette atmosphère inquiétante et des personnages saisissants du frère et de la mère. Si le film est réussit, il contient, en revanche, une certaine dose d’humour propre au genre qui fonctionne assez bien et vient parfois mettre à mal certaines scènes supposées être inquiétantes. Comme il n’y a au final rien de particulièrement stressant ou horrifique, le sentiment final est d’avoir vu un thriller sympathique avec une bonne réalisation et de bons acteurs mais qui ne vient pas redéfinir le genre. Ceci-dit quand on regarde le budget je me dis que c’est quand même un coup de maitre et la distribution a l’air de bien fonctionner avec ce pitch quelque peu original. En plus le film arrive à se moquer gentille-ment des clichés avancés par les blancs sur les noirs sans être ridicule.

J’ai essayé de ne rien révéler dans cette critique par contre je préfère prévenir , le trailer ci-dessous en révèle un peu beaucoup trop à mon goût.