Après la catastrophe Justice League beaucoup de fans DC comics ont tenté des parallèles avec l’univers télévisuel DC à savoir l’Arrowverse, et comment ce dernier réussit mieux à raconter une histoire avec plusieurs personnages. Ne regardant que Arrow cette année, je me suis autorisé à regarder les cross-over faisant intervenir les 4 séries (retrouvez un bilan CW ici) intitulé Crisis on Earth X, un titre pour le moins assez générique et dans la lignée de ce que fait DC habituellement mais qui sera, lui, contrairement à l’animé Crisis on Two Earths, dénué de tout intérêt dans son travail des personnages.

Le premier épisode s’ouvre avec une magnifique swastika sur un bâtiment rappelant la CGI des années 2000 et on découvre la Terre X, un monde où les nazis ont gagné la 2ème guerre mondiale (oui tous les autres mondes vont bien, mais celui-là alors ça va pas du tout), même qu’on l’appelle X parce qu’il y en a 52 (ah bon, justement j’aimais bien la théorie du multivers infini) et celui-là c’est le 53ème mais il est pas normal alors X. Mêmes les gens de Earth 2 et 17 et 19 savent que c’est X et sont d’accord pour dire que la première que le spectateur connait est bien la 1, c’est tellement con.

Malgré cette facilité scénaristique et ce manque d’originalité, j’avais un peu d’espoir car le scénario (bien que partant de la série Supergirl que j’avais arrêté de suivre) débarque directement dans le monde de l’Arrowverse avec Barry Allen qui se marrie. (Perso j’avais laissé Barry coincé dans une prison de la speedforce et je me fou de comment il a dû en sortir en 1 épisode). Le 1er épisode tient la route, le mariage est interrompu par les alter-ego de Kara et Oliver (Overgirl et machin-Führer), il y a d’ailleurs Prometheus et le retour (encore lui) de Eboard lol ; oui alors le speedster méchant c’est lui et il est partout à toutes les périodes mêmes s’il est mort 3 fois et qu’il échoue tout ce qu’il fait : écriture  CW/20.

La motivation de l’attaque c’est que Overgirl est malade, son cœur a un bobo et elle risque d’exploser (oui je sait c’est drôle dit comme ça mais c’est le scénario) et les méchants nazis mais époux et très amoureux veulent la Kara de la Earth 19 (oui je crois que c’est 19, bref Supergirl) pour lui prendre son cœur. Alors vu qu’ils sont très intelligents ils se disent que c’est une bonne idée d’aller attaquer la Terre 1 pendant le mariage de Barry comme ça tout le monde est là même les Legends plutôt que d’aller chercher Kara sur Earth 19. Par contre quand on embarque Arrow dans l’histoire, ça ne colle pas du tout avec sa chronologie, autant l’année dernière c’était chiant avec les 4 univers bien séparés, autant ici ils veulent faire un truc plus unifié mais ça ne marche pas pour Arrow. Ça se passe en fait dans l’univers Flash, Supergirl change de monde et les Legends osef ils sont intemporels.

MEILLEUR MOMENT DU CROSSOVER

Bon après pour moi ces 4 épisodes sont un flou discontinu de conneries aberrantes, entre le fait que les gentils puissent envoyer un sms aux légendes intemporelles (dans leur vaisseau hors de l’espace-temps) pour les appeler en renfort, des histoires de “regardez les 2 perso gay qu’on a doivent forcément baiser parce que c’est bien connu que les goudou ça baise tout ce qui ressemble à une fille” (waow j’adore la méthodes des écrivains de séries actuelle pour essayer de démocratiser des pratiques de la manière la plus conne possible). Les speedsters sont putains d’inefficaces, je crois que c’est pour ça que j’ai arrêté de regarder Flash d’ailleurs. Reverse-Flash vient engueuler les méchants de leur échec après-coup … sachant qu’il peut remonter le temps. Le pire c’est qu’il se souvient d’avoir été tué 2 fois, se vante de l’incohérence scénaristique en disant à Flash : “hey mais moi si je te tue c’est bon”. Supergirl est mise devant la lumière d’un soleil rouge pour l’affaiblir et pouvoir l’opérer mais Overgirl ne le fait qu’au dernier moment, pourquoi cette différence ? Overgirl a je ne sais pas combien de chances de tuer Oliver mais elle s’y refuse. Et quand les gentils perdent ils ne se font pas tuer par les méchants ; non, on les envoie sur Earth X, c’est à dire le champ qui était dispo pour le tournage avec un filtre rouge pour aller se faire tuer là bas dans un camp où il y a décidément des gens assez cons pour s’opposer à un régime mondial en place depuis 1940. Mais grâce à la providence Arrow peut se faire passer pour le Führer au nez et la barbe des autres méchants trop cons pour se douter de son plan intelligent (en plus vu que Felicity est juive on peut faire du sentimentalisme de merde). Il y a les “cheats” habituels de la série Flash avec une “modification d’ADN” totalement miraculeuse, les relations qui dominent l’intrigue avec Felicity la connasse auquel on rajoute des moments gênants de politique forcée où on voit qu’ils essayent de faire les progressistes mais c’est juste ridicule.

Un des seuls points positifs après le combat dans l’église pas trop mal du premier épisode (et Rory qui est le meilleur personnage tant la nullité historique de l’acteur vient briser le 4ème mur et en faire le meilleur comic-relief possible), c’est la mort d’un personnage qui semble méritée et plutôt bien mise en scène. Sinon le reste de la troupe reste en vie pour le combat final sous un pont : 30 nazis avec des armes inutiles contre des meta-humains, le Arrow-führer contre l’intégralité de l’Arrowverse (ça c’est équilibré) et pendant ce temps je me demande où est Wally West, que fait Superman ? Que se passe-t-il avec Earth X ? On y laisse Leo Snart et les possibles gentils qui restent là-bas.

 

Oliver en bad guy ça ne marche pas, l’explosion d’overgirl en supernova mais quelle blague (vous savez ce qu’est une supernova ?), l’histoire est remplie d’incohérences pour tenir 4 épisodes de teen-drama et d’action dans un faux discours politique totalement nul. Donc pour ma part non, l’univers télévisuel DC est loin d’être meilleur que l’univers cinématographique pour raconter des histoires. Par contre il prend plus de libertés, les personnages sont mieux établis grâce à la durée mais si c’est pour perdre toute logique et toute cohérence ça sera sans moi la prochaine fois.

 ISSOU