Disponible au stand public de Bethesda aux côtés de Fallout 76, Rage 2 est un des jeux que nous attendions. Avec id Software (Doom) et Avalanche Studios (Mad Max) derrière, j’étais particulièrement intéressé par les sensations procurées à la fois en FPS et en conduite. N’ayant pas de rendez-vous presse, nous avons testé le jeu sur le stand public ce qui limite la démo à une version courte (et à la manette) qui ne contient pas la partie véhicule qui m’intéressait grandement. Nous parlerons donc ici de la partie FPS qui correspond à la démonstration présentée à la dernière E3.

La démo nous propose donc de tester les nouveautés apportées par l’armure et ses nanotrites permettant un dash latéral ou frontal, une sorte de déflagration pour foncer sur les ennemis et l’équivalent avec un saut qui pulvérise les ennemis à l’atterrissage : une nouveauté qui dynamise grandement ce FPS bourrin dans lequel il faut se déplacer tout le temps à l’instar de Doom. Les armes disponibles dans la démo sont assez basiques : fusil d’assaut, pistolet, fusil à pompe et level design n’encourage pas vraiment la visée mais plutôt de tirer au jugé à la Doom et d’abuser du dash pour surprendre les punks qu’on doit exterminer.

Enchainer les kills et les capacités des nanotrites permet de bénéficier du mode overdrive qui redonne de la vie, rend les armes plus efficaces et améliore le loot dropé par les ennemis. Le rendu final est vraiment sympathique et demande de combiner les pouvoirs et les déplacements pour se défaire des ennemis rapidement sans prendre trop de dégâts. Les armes secondaires comme les boomerangs et les grenades sont étalements présentes mais sans être des bijoux d’originalité. J’espère réellement découvrir plus d’options avec la combinaison car à l’heure actuelle, avec des armes aussi classiques, on ne prend pas autant de plaisir qu’avec un Bulletstorm par exemple et il ne faudrait pas que Rage 2 ne soit que l’application de la formule FPS nerveux dans un open-world.

En revanche la vidéo de présentation montre des environnements variés ce qui donne envie, parallèlement au gameplay FPS, de découvrir cet open-world si on aime ce qu’a fait Avalanche Studios par le passé. Cette démo nous a grandement encouragés à continuer de suive les infos sur le jeu jusqu’à sa sortie en  2019.