Edité par Square Enix et développé par Eidos Montréal, le prochain épisode des aventures de Lara Croft était jouable au salon sur Xbox One X (ou son devKit visiblement). Si Rise of the Tomb Raider améliorait à mon goût grandement l’expérience du premier car on y retrouvait plus l’aspect exploration et archéologie attendu dans cette licence, on peut se demander en quoi cette suite peut faire évoluer le gameplay ? Et bien que la démo de l’E3 nous ai montré quelques possibilités supplémentaires en infiltration je n’ai pas l’impression que ça soit le but. La formule fonctionne et l’éditeur continue sur cette lancée avec des titres relativements génériques (mais ce n’est pas forcément pour me déplaire ayant apprécié le reboot à chaud puis “Rise” grâce à ses tombeaux et sa réussite globale ; il faut juste savoir à quoi s’attendre.

La démo contenait la scène introductive au Mexique utilisée notamment pour la présentation de la nouvelle technologie “ray tracing” de Nvidia. La mission jouée est malheureusement assez courte et très linéaire. Ainsi, j’ai eu l’impression de simplement jouer à la suite de l’aventure sans qu’il n’y ai rien à se mettre sous la dent. De la plate-forme et des pièges, pas d’ennemis et pas d’exploitation du crafting, cette démo ne nous a malheureusement rien fait découvrir à part un jeu très similaire au précédent nous confirmant que le jeu devrait plaire aux amateurs des 2 précédents.

Il faut aussi mettre ce jeu dans la stratégie de Microsoft de vendre le Xbox Game Pass qui reste une offre très aventageuse si on souhaite profiter de leur line-up varié sans dépenser le prix d’un jeu neuf à chaque fois.